• Accueil
  • > I.T.S WONDERFUL !
  • > Des mythes soignants lorsque ce “qu’on-porte-ment” (ou comment la lecture quotidienne des tragédies grecques participe à ce que les élèves accueillis dans les ITEP subliment leurs propres « tragédies » et se rebranchent progressivement sur l’école), par Sylvain Pineda
Des mythes soignants lorsque ce “qu’on-porte-ment” (ou comment la lecture quotidienne des tragédies grecques participe à ce que les élèves accueillis dans les ITEP subliment leurs propres « tragédies » et se rebranchent progressivement sur l’école), par Sylvain Pineda

Posté le 22 mars 2012

 

 

 

 

 

pineda.html

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire